Colloques passés

now browsing by category

 

Colloque IFR Interactions 22 mars 2019 : Défiance, doute, incertitude : quelle place pour la notion de confiance dans les sociétés modernes ?

 

confiance 2

avec la participation du Pr Xavier Latour pour le CERDACFF sur le thème « Confiance et sécurité privée.

confiance

Colloque « La durée et le cumul des mandats » 4-5 avril 2019 à Nice

Colloque organisé par : CERDACFF-ERMES-IFR interactions

Pauline Türk (CERDACFF), Christine Pina (ERMES), Karine Deharbe (ERMES)

lieu : villa Passiflore, Faculté de droit de Nice

affiche cumul

L’objet « cumul », les lois anti-cumuls en France, le cumul à l’étranger, les origines révolutionnaires du débat sur le sujet, la limitation du cumul des mandats dans le temps, l’exception sénatoriale, les failles et contournements de la réglementation anti-cumul,les effets du non cumul sur le travail des élus, la remise en cause de la réglementation ou les prolongements possibles..

 

colloque 3colloque4colloque1colloque2latourpasifloreherintableaucolloque5F fasquelleterrassemarelchiffreschristineGudzenkosalleGicquel

Programme : Programme final colloque 4 et 5 avril

 

12colloque 3

 

Colloque RUDN University & CERDACFF 20 septembre 2018 « Les phénomènes migratoires et la dimension de la sécurité »

Pour découvrir le programme de cette manifestation :

programme colloque RUDN migrations

arenap

Pour le texte des interventions :

*Pr Eremenko, Directeur du centre de droit comparé de l’ARENAP : « la politique européenne d’immigration légale et la gestion de la migration en Europe : un point de vue philosophique et juridique »

M.Eremenko RU

*M A Dedej, Professeur associé à l’Université Alksander Moisiu de Durres :

Emigration and security implication. Albanian case. Dr. Arian DEDEJ

*Pr Ludmila Bukalerova , Directrice du département de droit pénal à l’ARENAP, Docteur en droit :

OstroushkoBukalerov

*Vyacheslav Postvanin, Président de la fondation mignation – XXI century :

Postavnin ANG

* Pr Rakhmanova :

Rakhmanova

*Tatyana Poliakova, Directrice de la Chaire de droit des médias à l’Institut d’Etat de l’Académie Russe des sciences, Docteur en droit, Professeur associé :

Soutien juridique à la sécurité de l’information

НИЦЦА англ.вариант Нигматуллина Р.В_

Статья Уторова Букалерова Констанц

тезисы экомиграция англШагиева Прудников статья – Оконч_

 

 

DSC_0706

 

Séminaire France-Azerbaidjan »L’égalité, de la philosophe au droit », 21 février 2019

Toutes les informations sur ce séminaire de travail et d’échange qui s’est tenu en salle du Conseil de la Faculté de droit de Nice :

colloque 21 fev

Pour le texte des interventions des collègues azéris, voir ci-dessous :

 

Texte M.Mammadzada FR

 

Texte M.Valiyev FR

 

Texte Mme Aliyeva FR v2

 

Texte Mme Gasanova FR

Conférence CERDACFF « Les enjeux maritimes pour la France » 1er Mars 2019

Dans le cadre de l’UEL « Sécurité Nationale » le Capitaine de Vaisseau Frédéric Sanoner donnera une conférence ouverte à tous sur  »Les enjeux maritimes pour la France » en salle 301 le vendredi 1er mars de 13h30 à 16h30

 

 

Nuit du droit- « L’actualité de la DDHC de 1789″ – colloque des doctorants IFR Interactions

3 doctorants du CERDACFF ont contribué à cette manifestation  :

Jocelyn Lafaye

Jimmy Meersmann

Remi Puigventos

 

Programme :

Dans le cadre de la nuit du Droit le 4 octobre 2018, les doctorants de l’IFR Interactions organisent un Colloque sur le thème « 1789 : postérité et actualité de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen ».

Programme

1 – L’Esprit et la lettre de la DDHC

- 15h00 : L’apport de la Science politique dans l’analyse de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789
Cloé PONZO, ERMES

La Déclaration de 1789 à l’épreuve de la « politique pénale des moeurs” de la llle République
Guillaume GONIN, ERMES

La Révolution d’un Genre : le combat des femmes sous la Révolution
Madison DUBOIS, ERMES

La pertinence du concept de souveraineté nationale face à la révolution numérique
Jocelyn LAFAYE, CERDACFF

2 – Promotion et effectivité des droits et libertés

La promotion des droits des populations autochtones d’Afrique centrale et la Déclaration de 1789
Nkoue MICHEL, LADIE

L’évolution récente des droits fondamentaux dans le droit international des investissements
Randianina RADILOFE, GREDEG

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 sous la Vème République : Incantation ou réalité juridique ?
Jimmy MEERSMAN, CERDACFF

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, instrument technique du droit privé
Ugo MONMARTY, CERDP

3 – Applications sectorielles des dispositions de la DDHC

Les droits d’inspiration individuelle consacrés par la Déclaration de 1789 à l’épreuve des droits d’inspiration collective portés par la Charte de l’environnement
Lucrezia MOTHERE, GREDEG

Les droits fondamentaux de la société, personne morale, et les limites de leur application
Anne-Laurice ANDRE, GREDEG

L’article 15 : de l’obligation textuelle de “rendre compte de son administration » à la reddition de compte de l’Administration dans ses rapports à la Société
Rémi PUIGVENTOS, CERDACFF

L’actualité de la protection du droit de propriété immobilier par le droit public français
Élodie AUDA, CERDACFF

- 19h00 : Fin des travaux

Le 4 oct 2018 de 15H à 19H
Amphi 200
Faculté de droit
Avenue Doyen Louis Trotabas
06000 Nice
https://univ-droit.fr/actualites-de…

Photos :

photo nuit du droit 1

photo nuit du droit 2

colloque « Terrorisme, délinquance et sécurité des territoires » 4 décembre 2018 à Nice

Colloque coorganisé par les Universités Côtes d’Azur et Perpignan

colloque catherine

 

Contact : Pr C. Mamontoff

 

affiche catherine

 

 

 

DERNIERE VERSION PROGRAMMETERRORISME, DELINQUANCE ET SECURITE DES TERRITOIRES-1

Conférence « le monde turcique : identité et instruction » 18 juin 2018

 

colloque monde turcique

 

Compte rendu de l’intervention de Mme Aliyeva, responsable des relations internationales de  l’Académie Nationale des sciences d’Azerbaïdjan

Paris 18 juin ZA

Compte rendu de l’intervention de M le Pr Mammadzadeh, Directeur de l”Institut de Philosophie, Academie Nationale des  sciences d’Azerbaïdjan,

ilham mammadzada 2003 versiyasi (1)

Colloque « Transparence et déontologie parlementaire : bilan et perspectives »

26 et 26 octobre 2018, à l’Assemblée nationale et au Sénat

Avec la participation de P. Türk, dir. adj. du CERDACFF

Programme colloque OEP 26 octobre 2018

8 octobre 2018 Colloque  » le Sénat de la Ve République »

Le Sénat de la Vè République, 60 ans d’histoire

colloque : le Sénat de la Ve République

Avec la participation de P. Türk, dir.adj. du CERDACFF

  • Lieu : Palais du Luxembourg
  • Date et horaires : Lundi 08 Octobre 2018
    09h30 – 17h00
  • Tarifs : gratuit
    i
  • Catégorie : Association

 

Présentation : A l’heure où l’on commémore le soixantième anniversaire de la Constitution de 1958, et alors que des transformations politiques majeures sont intervenues en 2017, le Comité d’histoire parlementaire et politique, en partenariat avec l’Association des Sciences Po, organise un colloque consacré à la place du Sénat dans nos institutions et plus largement dans notre vie publique.

Le grand constitutionnaliste Marcel Prélot, qui fut lui-même député puis sénateur du Doubs, n’hésitait pas à qualifier la Ve République de «République sénatoriale». C’était sans doute exagéré mais il est vrai que la Constitution de 1958, et plus encore la pratique institutionnelle qui en a découlé, ont donné à la seconde chambre une place originale dans l’édifice institutionnel de la Ve République.

La première caractéristique du Sénat est sa permanence : à la différence de l’Assemblée nationale, il ne peut être dissout. C’est cette permanence qui justifie, notamment, que la Constitution de la Ve République confie au Président du Sénat l’exercice provisoire des fonctions du Président de la République si celui-ci est empêché, s’il démissionne ou vient à mourir. La spécificité du Sénat réside ensuite dans le rôle de représentation des collectivités territoriales que lui attribue l’article 24 de la Constitution. De ce rôle découle le mode de désignation des sénateurs, qui a fait couler beaucoup d’encre, au point que Lionel Jospin l’a même qualifié d’ «anomalie démocratique».

Mais c’est précisément ce lien particulier avec les élus locaux qui donne à cette « chambre du seigle et de la châtaigne », selon la formule du doyen Vedel, sa raison d’être, son originalité et son actualité brûlante.

Déroulé : Ce colloque sera mené en deux temps. Une première session sera consacrée à la valorisation des travaux des universitaires, français ou étrangers, historiens et juristes, la plupart primés par le jury de thèse du Sénat, et qui attestent de la vitalité des recherches menées sur le Sénat de la Ve République. La seconde session permettra ensuite aux sénateurs de toutes tendances et aux spécialistes du Sénat d’échanger leurs points de vue sur le bilan des soixante années écoulées puis sur les perspectives d’avenir qui s’ouvrent au bicamérisme français. On sait que depuis quelques années les projets de réforme, voire même de suppression de la seconde chambre, se sont multipliés. A contrario, les questions des contre-pouvoirs parlementaires et du lien des représentants avec les territoires sont devenues prégnantes dans le débat public. Par conséquent, ce soixantième anniversaire du Sénat de la Ve République coïncide avec une heure de vérité pour le Sénat du XXIe siècle. Ce colloque est donc une magnifique opportunité d’en débattre.

Programme:

http://www.univ-orleans.fr/lettres/colloque-le-senat-de-la-ve-republique-recherches-bilans-et-perspectives

La session de la matinée (à partir de 9h30) sera consacrée à la valorisation des travaux des universitaires, français ou étrangers, historiens et juristes  :

Benjamin Morel (Université Paris 1), « Le Sénat est sa légitimité, l’institution interprète d’un   rôle constitutionnel ».

Paul Smith (Université de Nottingham), « La seconde restauration de la haute assemblée : le Sénat et la République territoriale ».

Priscilla Monge (Université d’Aix-Marseille): « L’attachement du Sénat au pluralisme politique : l’exemple des groupes parlementaires ».

Audrey de Montis (Université de Rennes 1): « L’interprétation de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 par le Sénat ».

Pauline Türk (Université de Nice) : « L’apport du Sénat de la Ve République à l’élaboration des lois ».

Échanges avec la salle.

 

La session de l’après-midi (à partir de 14h30) permettra ensuite aux sénateurs de toutes tendances et aux spécialistes du Sénat d’échanger leurs points de vue sur le bilan des soixante années écoulées puis sur les perspectives d’avenir qui s’ouvrent au bicamérisme français :

14h30-15h Jean-Louis Hérin (ancien secrétaire général du Sénat) : Le bicamérisme, pourquoi faire ?

15h00 – 17h00 Table ronde sur le présent et l’avenir du Sénat animée par Anne-Sophie Beauvais (Directrice générale de Sciences Po Alumni).