Recherches

now browsing by category

 

Doctorants : Faire sa thèse / page de garde type

Jeudi 2 novembre 2017, par Emmanuel Barthe // La documentation juridique

Ce billet est destiné à aider les doctorants à trouver les ressources les plus fiables et les plus utiles pour écrire leur thèse, toutes matières confondues.

 

Faire sa thèse

 

Voir aussi précédemment, dans les articles d’actualité :

le modèle type de page de garde de la thèse, validé par l’école doctorale DESPEG

Parution : « La souveraineté numérique. Le concept, les enjeux », dir. P. Türk et C. Vallar, janvier 2018, Mare&martin

souveraineté numérique

La Révolution numérique a bouleversé les conditions dans lesquelles l’Etat exerce ses prérogatives régaliennes sur son territoire, garantit les droits et libertés protégés par sa Constitution, défend la sécurité des citoyens et favorise le développement économique. Elle bouscule aussi les modalités selon lesquelles le peuple, par l’intermédiaire du pouvoir politique qu’il désigne, par le moyen des lois qui sont élaborées en son nom, entend conserver la maîtrise de son destin. Elle modifie aussi la façon dont les individus interagissent et exercent leurs activités et leurs libertés.

 

Alors que le concept classique, en droit constitutionnel, de la souveraineté se trouve ainsi mis à l’épreuve, certains Etats revendiquent une souveraineté numérique présentée comme nécessaire à la défense de leurs intérêts fondamentaux. Ces préoccupations s’accentuent du fait de la prise de conscience récente des failles du système de gouvernance des espaces numériques, de la recrudescence des menaces sur la sécurité, de la montée en puissance de multinationales qui s’imposent sans partage sur le terrain de la nouvelle économie. Mais le concept de souveraineté numérique, dans ses dimensions multiples,  européennes et internationales, reçoit bien d’autres acceptions et soulève des enjeux divers, pour les Etats, les individus, les acteurs économiques, les utilisateurs.

 

Le présent ouvrage, issu d’un colloque organisé le 7 octobre 2016 à la Faculté de Droit et de Science politique de Nice, confronte des points de vue très divers, juristes, constitutionnalistes, européaniste, philosophe, spécialistes du monde numérique. Il vise à interroger ce concept naissant, sans parti-pris ni a priori, afin de contribuer à en dessiner les contours, à en identifier les fondements, à en comprendre les enjeux et, le cas échéant, à en reconnaître les limites.

COUV-SN

 

Sommaire 

 

Dominique Rousseau, Professeur de droit public à l’Université Paris I, Président du Conseil scientifique de l’Association Française de Droit Constitutionnel

Brèves réflexions introductives sur le concept de souveraineté numérique 

 

Titre I : La souveraineté numérique, un concept émergent et controversé

 

Pauline Türk, Professeur des Universités, Faculté de Droit et Science politique de Nice, Université Côte d’Azur, laboratoire CERDACFF EA 7267

La « souveraineté numérique » : un concept pertinent en droit constitutionnel ?  

 

Pierre-Yves Quiviger, Professeur des Universités, Directeur du Centre de Recherches en Histoire des Idées (CRHI, EA 4318), Département de philosophie de l’Université de Nice

L’approche philosophique du concept émergent de Souveraineté numérique

 

Julien Nocetti, Chercheur à l’IFRI, Paris

 Souveraineté et gouvernance mondiale du numérique

 

Marc Mossé, Senior Director Government Affairs, Microsoft Europe, Vice-Président de l’Association Française des Juristes d’Entreprise

Le numérique ou le retour de la souveraineté

 

Bernard Benhamou, Secrétaire Général de l’Institut de la Souveraineté Numérique

Les dimensions internationales du concept de souveraineté numérique

 

Jean Philippe Derosier, Professeur agrégé des facultés de droit à l’Université Lille II, membre du CRD&P EA 4487 (ERDP)

Les limites du concept de souveraineté numérique

 

Titre 2-  Quels enjeux,  quels objectifs et quelles méthodes ?

 

Isabelle Falque –Pierrotin, Présidente de la Commission Nationale Informatique et Libertés

Souveraineté numérique et données personnelles  

 

Marie-Charlotte  Roques Bonnet, Docteur en droit public, Director of EMA policy Microsoft,

Etude de cas : Microsoft v/ Gouvernement USA : NY Warrant case.

 

Rémi Puigventos, Doctorant contractuel à l’Université de Nice, Laboratoire CERDACFF EA 7267

L’exploitation  du « Big Data », enjeu de souveraineté numérique

 

Clément Tulloue, Doctorant à l’Université de Nice, Laboratoire CERDACFF EA 7267

L’irréalisable souveraineté française sur les données : quels enjeux économiques ?

 

Xavier Latour, Professeur agrégé de droit public à l’Université de Nice, Laboratoire CERDACFF EA 7267

Souveraineté numérique et cyberdéfense en France

 

Marc Watin Augouard, Général d’armée, Directeur du Centre de recherche de l’EOGN, Fondateur du Forum International de la Cybersécurité, Président du Centre expert contre la cybercriminlaité Français (CECyF)

Souveraineté numérique. La donnée au cœur des enjeux  de sécurité

 

Valentine Martin,  Doctorante en droit public à l’Université de Lille, laboratoire CRD&PD EA 4487

La loi pour une République numérique : le projet de commissariat pour la souveraineté numérique

 

Patrick Meunier, Professeur agrégé de droit public à l’Université de Lille, laboratoire CRD &PD EA 4487

Les compétences de l’Union européenne et la souveraineté numérique

 

Conclusion par Christian Vallar, Professeur agrégé de droit public, Doyen de la Faculté de Droit et Science politique de Nice, Directeur du CERDACFF EA 7267, Avocat au Barreau de Nice

Doctorants : modèle type Page de garde de la thèse

validé par l’école doctorale au 1er janvier 2018

 

Modèle typePage_de_garde_thèse

 

 

 

Thèse de doctorat

Présentée en vue de l’obtention du

grade de docteur en Droit/Sciences économiques/Sciences de gestion

de

UNIVERSITÉ CÔTE D’AZUR

 

par Prénom Nom

 

Titre de la thèse : sous-titre

« le sous-titre est facultatif »

 

Dirigée par Prénom Nom


Soutenue le date de soutenance

Devant le jury composé de : « par ordre alphabétique des membres »

 

Prénom         Nom            Titre, Établissement          Rapporteur

Prénom         Nom            Titre, Établissement          Rapporteur

Prénom         Nom             Titre, Établissement          Examinateur

Prénom         Nom             Titre, Établissement          Invité

Parution Ouvrage : LES TRENTE ANS DE LA LOI LITTORAL

Les 30 ans de la loi Littoral (JLP-AR) Couvertures (v. au 13 oct. 2017)

Sous la direction de Jean-Luc Pissaloux et Anne Rainaud
La loi Littoral a maintenant plus de trente ans. Loi d’avant-garde, elle vise à concilier la protection du littoral avec le développement économique. Souvent contestée comme trop protectrice, empêchant l’urbanisation, elle est aussi considérée comme un « laisser-construire » dans les zones saturées. Ses concepts sont difficiles à interpréter et appliquer. Les défis climatiques auxquels est confronté le littoral ont impliqué la participation de géographes. La protection des cordons littoraux s’avère aujourd’hui une nécessité.

Jean-Luc Pissaloux, juriste, architecte et historien d’art, enseigne le droit public à Sciences Po Lyon, est membre du laboratoire Triangle « Action, discours, pensée politique et économique » (laboratoire CNRS UMR5206) et vice-président du GRALE, coresponsable de la commission « Collectivités territoriales et développement durable ».

Anne Rainaud, juriste est maître de conférences HDR en droit public(Unviersité Nice Côte d’Azur). Elle travaille sur les droits administratif, de l’environnement et de l’urbanisme. Elle est membre du Centre d’Etudes et de Recherches de Droits Administratif, Constitutionnel, Fiscal et Financier (CERDACFF).
Broché – format : 15,5 x 24 cm
ISBN : 978-2-343-13140-5 • novembre 2017 • 418 pages

Programme de recherche DITER : l’action internationale des collectivités territoriales

WECKEL Programme DITERDITER programme

rappel : conférence inaugurale :

résumé conférence

 

Appel à contribution et participation :

Contact : Pr Weckel

Présentation du projet :

AICT_presentation

Ouvrage : « La Gendarmerie : service public, service au public » Parution le 12 janvier !

Gendarmerie, service public, service au public

Actes Colloque « La dignité humaine saisie par le droit » – 01/07/2015

Actes Colloque « Haute fonction publique territoriale et Gouvernance locale » – 03/10/2014